Mon équipement actuel
Accueil  Photographie  Mon équipement actuel
Dans cette section:
Le boîtier (l'appareil)
Mes objectifs (présents et passés...)
Mes flashs externes
Plus en détail:
Le Nikon D3S
Le Nikon D1H
Le Nikkor AF-S 24-70mm f/2.8G ED
Le Nikkor AF-S 16-35mm f/4G ED VR
Le Nikkor AF-S 70-200mm f/2.8G ED VR
Sujets connexes:
Mon équipement actuel
Mes anciens équipements
Trucs et astuces avec Photoshop
Comprendre les histogrammes
Jouer avec les courbes du Nikon D70/D70s
Les incontournables:
Le Nikon D700
Le Nikon D3S
Le Nikon D300
Jouer avec les courbes du Nikon D70/D70s
Galeries d'images
Tant qu'à parler photographie, pourquoi ne pas parler de l'équipement donc je possède? Je vous fait donc part, dans cette section, de ce que j'utilise, de ce que j'en connais, des trucs et astuces que j'ai appris au fur et à mesure, etc.!

Le boîtier (l'appareil) haut
 
Comme boîtier, j'ai utilisé de 2005 à 2007 un Nikon D70s, puis de 2007 à 2009, j'ai eu un magnifique Nikon D300, puis je suis passé au format FX avec le Nikon D700 à la fin 2009. Et puis à l'été 2010, je me suis payé un rêve de longue date: mon premier boîtier "pro" avec le Nikon D3S! Il s'agit d'un boîtier numérique à 12 mégapixels de type "réflexe", avec lentilles interchangeables, cette fois sans flash intégré (mais avec une griffe de flash externe), et d'une multitude d'autres caractéristiques plus étonnantes et performantes, les unes que les autres. Le Nikon D3S est ce qui s'est fait de mieux à ce jour en terme de haute sensibilité et de rapidité!

Pour en apprendre plus sur les boîtiers que j'ai eu à ce jour, pour voir ce que j'en pense ou pour tout autre détail, voyez les sous-sections respectives sur ce site même!
 
Mes objectifs (présents et passés...) haut
 
L'intérêt d'avoir un réflexe numérique, c'est évidemment d'avoir des lentilles pour mettre dessus!! Et avec Nikon, on est super bien servis, puisqu'ils sont reconnus comme étant l'un de meilleurs producteurs de lentilles au monde, que ce soit pour les appareils photos, mais aussi pour les téléscopes, les jumelles, les microscopes, etc.! Voici donc les lentilles que j'utilise:
Chacun de ces objectifs est présenté plus en détails dans les sous-sections de la section courrante, ou encore dans la section "Mes anciens équipements".

 
Mes flashs externes haut
 

Bien que mon boîtier soit doté d'un flash intégré, et que ce dernier est très très puissant et fonctionnant à merveille, l'utilisation de flashs externes, qu'ils soient sur la griffe du dessus ou utilisé en mode déporté (en tant que "flash asservi" par le flash intégré de mon boîtier, ou encore en tant que flashs esclaves...), permettent la prise d'images de qualité grandement supérieures, surtout en basse luminosité, ou pour éclairer des zones d'ombres, etc.

En fait, je ne vois plus la photo comme avant, depuis que je me suis mis à l'utilisation des flashs.  C'est notamment le phénomène "Strobist" qui m'a "ouvert les yeux", de même que certaines expériences réalisées, notamment avec l'aide d'amis de mon club photo.  Depuis, en plus de mon fidèle Nikon SB-600, je me suis équipé d'un fantastique et merveilleux Nikon SB-80DX, de même que deux trépieds de studio, deux parapluies blancs, un softbox (fait comme un parapluie...) Westcott Apollo 28 pouces, ainsi qu'un petit ensemble émetteur / récepteur Cybersync (une vraie merveille)!

Encore une fois, pour tous les détails concernant le Nikon SB-600, ou encore le Nikon SB-80DX, veuillez consulter leurs sous-sections respectives, sous la section courrante, qui est accessible ci-dessous...

 
Plus en détails... haut
 
Le Nikon D3S
Deux ans après nous avoir ébahi par les immenses capacités des capteurs plein format FX ("full frame") sur les D3 et D700 à 12 mégapixels, Nikon annonçait le Nikon D3X, qui comptait 24,5 mégapixels au capteur.  La sortie du nouveau D3S, toujours à 12 mégapixels annonçait quoi au juste?  Une étape de plus dans la qualité à hauts ISOs, bien entendu!

Le Nikon D1H
Un appareil qui fût à une époque (pas si lointaine, quand on y pense...) le fleuron de la photographie numérique professionnelle pour le photojournalisme, le monde du sport et de tout ce qui demande une image à grande vitesse, soit nul autre que le fameux Nikon D1H!

Le Nikkor AF-S 24-70mm f/2.8G ED
Après un an de pur bonheur avec le AF-S DX 17-55mm f/2.8G, la tentation de me diriger vers le AF-S 24-70mm f/2.8G s'est faite très pressante, notamment alimenté par d'excellentes évaluations un peu partout sur internet, mais aussi par des amis photographes qui s'en délectaient.  J'ai donc cédé, un an après être tombé pour la série pro à f/2.8!

Le Nikkor AF-S 16-35mm f/4G ED VR
Le passage au format FX m'avait laissé un trou béant en dessous de 24mm, avec la disparition du AF-S DX 12-24mm f/4G.  La seule alternative intéressante consistait en l'extravagant AF-S 14-24mm f/2.8G ED, un oeil gigantesque et bombé, qui n'a d'égal à sa beauté que son prix assez rédhibitoire.  Quand le AF-S 16-35mm f/4G ED VR a été annoncé, c'est l'équivalent du AF-S 12-24mm f/4G ED qui est apparu pour le monde FX, et je me suis laissé convaincre!

Le Nikkor AF-S 70-200mm f/2.8G ED VR
Tout le monde a rêvé d'en avoir un: le *fameux* Nikkor AF-S 70-200mm f/2.8G ED VR!!  Tout le monde!  Et moi ça faisait des années que j'en rêvais.  Le prix d'une telle pièce fait réfléchir tout de même, et ce n'est pas une focale aussi pratique en DX qu'en FX...   Tant que je suis resté avec le D300, j'ai résisté, mais en passant du côté du format FX, avec le D700, un rêve s'est réalisé pour moi.  Bienvenue à la merveille Nikkor, le Sabre de Lumière!!

 
Version imprimable

Accueil Photographie Aviation Informatique Autres trucs Galeries d'images Liens Pour me joindre

Copyright © 2017, Benoit Audet (www.benoitaudet.com), tous droits réservés.
Protégé par les lois du copyright des États-Unis et du Canada et par des traités internationaux.
Benoit Audet