Le Nikkor AF-S 70-200mm f/2.8G ED VR
Accueil  Photographie  Mon équipement actuel  Le Nikkor AF-S 70-200mm f/2.8G ED VR
Dans cette section:
Ce qui m'a attiré vers le AF-S 70-200mm f/2.8G VR
Le zoom en lui-même
Qualité de construction, prise en main et apparence
Rapidité d'opération et prise de vues
La version VR-II est-elle meilleure que celle-ci?
À propos du vignettage sur le format FX
Pourquoi j'ai choisi de demeurer avec l'ancienne version
La fiche technique
Manuel du propriétaire du AF-S 70-200mm f/2.8G ED VR
Une autre opinion?
Sujets connexes:
Le Nikon D3S
Le Nikon D1H
Le Nikkor AF-S 24-70mm f/2.8G ED
Le Nikkor AF-S 16-35mm f/4G ED VR
Le Nikkor AF-S 70-200mm f/2.8G ED VR
Les incontournables:
Le Nikon D700
Le Nikon D3S
Le Nikon D300
Jouer avec les courbes du Nikon D70/D70s
Galeries d'images
Tout le monde a rêvé d'en avoir un: le *fameux* Nikkor AF-S 70-200mm f/2.8G ED VR!!  Tout le monde!  Et moi ça faisait des années que j'en rêvais.  Le prix d'une telle pièce fait réfléchir tout de même, et ce n'est pas une focale aussi pratique en DX qu'en FX...   Tant que je suis resté avec le D300, j'ai résisté, mais en passant du côté du format FX, avec le D700, un rêve s'est réalisé pour moi.  Bienvenue à la merveille Nikkor, le Sabre de Lumière!!

 
Ce qui m'a attiré vers le AF-S 70-200mm f/2.8G VR haut
 

Au début de ma "passion photo", des trucs comme les gros objectifs "pro" à ouverture f/2.8, je les voyais dans les brochures marketing Nikon, à côté de photos sublimes, et ça faisait rêver.  Seulement rêver, par ce qu'honnêtement, je m'imaginais difficilement faire l'acquisition d'un objectif "seulement pour la photo" à un tel prix!  Mais le temps passe et on se fait à certaines idées...

Depuis que je me suis séparé du AF-S DX 18-200mm f/3.5-5.6G VR, au profit du AF-S 17-55mm f/2.8G, je dois dire que le budget a été absent pendant un bon moment pour arriver à couvrir plus haut que le 55mm...   Et puis ça a été au tour du AF-S 24-70mm f/2.8G à faire son entrée, et même si j'ai vendu le AF-S 17-55mm f/2.8G pour en faire l'achat, il a tout de même fallu que je fasse un déboursé et le budget pour dépasser cette fois-ci le cap du 70mm s'est encore montré absent.  Ceci dit, j'étais toujours au format DX avec le D300, et 70mm en DX, c'est l'équivalent de 105mm en format FX.  On peut se débrouiller.  Mais en passant au D700, ça a été une autre histoire, et cette fois-ci, la limite d'un "vrai" 70mm, ça se fait sentir.

Le AF-S 70-200mm f/2.8G VR s'est donc montré l'option toute naturelle...  Mais il y avait toujours la question du budget.  Et puis, il y a eu le tout nouveau AF-S 70-200mm f/2.8G VR-II qui a fait son entrée: celui-ci est semble-t-il une réadaptation au "nouveau" format FX, parce que l'ancienne version du AF-S 70-200mm f/2.8G VR produirait du vignettage sur les D3 et D700 (et les nouveaux boîtiers sortis depuis au format FX).  Plusieurs possesseurs de la première version du AF-S 70-200mm VR ont donc décidé de le mettre à vendre, au profit de la nouvelle version VR-II.  On a donc vu apparaître quelques très beaux exemplaires de la première version dans le marché de l'usagé, et c'est à ce moment que je me suis laissé tenter.  Côté budget, j'étais capable de justifier un bel usagé en bonne condition!

Mais tout de même, soyons francs, ce qui m'a tout de même "vraiment" attiré vers le AF-S 70-200mm f/2.8G VR, c'est pas sa disponibilité à moindre coût dans l'usagé, ou encore la plage focale manquante...   Pourquoi est-ce que j'en rêvais depuis des années??  C'est pour la qualité d'images qu'il produit, évidemment!  Cette bête de rapidité est tout simplement une légende dans le panthéon des objectifs mythiques!  Donnez-vous la peine de faire quelques petites recherches sur Google, si ce n'est déjà fait, et allez lire certaines évaluations sur ce caillou fabuleux...

C'est un zoom d'une qualité ahurissante.  Et c'est en gros ce qui m'attirait tant vers lui. Mais en même temps, j'avais la peur d'en faire l'achat, et de ne m'en servir qu'en de rares occasions...   Si j'avais demeuré au format DX, j'avoue que ça aurait pu être le cas, je ne sais pas...   ...mais sur le format FX, la plage focale entre 70mm et 200mm est tout simplement fabuleuse!  Je peux vous le dire, après presqu'un an en compagnie du AF-S 70-200mm f/2.8G VR, je l'utilise très souvent!  Je dirais au moins de 20% à 30% des images que je fais le sont avec le AF-S 70-200mm f/2.8G VR!  Si ce n'est pas plus!!

 
Le zoom en lui-même haut
 

Évidemment, pour un caillou de cette taille, la boîte est aussi en taille importante.  C'est un "gros cadeau" quand on le prend celle-ci, c'est assez impressionnant, dans le fini doré habituel de la Noble Marque.  Dans celle-ci, le AF-S 70-200mm f/2.8 VR est fourni avec le superbe pare-soleil à bayonnette HB-29 (le plus beau de toute la ligne Nikon, même encore aujourd'hui!), un étui semi-rigide de nylon, de facture coussinée, le CL-M2.  Encore une fois, le tout est accompagné des papiers de garantie standards, et une copie du manuel du propriétaire.

Encore une fois, il n'y a plus de bague des ouvertures du diaphragme, puisque tout est maintenant contrôlé à partir du boîtier de nos jours (ce qui fait certainement baisser les coûts de fabrication des objectifs, d'ailleurs...).  Tous les objectifs sont cependant comme ça de nos jours, même ceux de la concurrence.  Ça ne me manque pas du tout, soit dit en passant!

Ce sabre de lumière (non pas par analogie à quelques épopées de science fiction, mais plus par sa taille et son allure...) est composé de 21 éléments assemblés en 15 groupes, comportant cinq éléments ED.  Aucun traitement Nano Crystal sur cette version (c'est d'ailleurs l'un des gros critères "marketing" de la nouvelle version...), ni d'éléments asphériques (qui se trouvent surtout dans des objectifs grand-angles...):

 
 
De manière un peu surprenante, pour un tel objectif, il a la taille assez fine, bien qu'assez long.  Surtout en comparaison avec les anciens Nikkor AF 80-200 f/2.8 (à pompe, ou à double bagues...).  Mais son aspect élancé n'a d'égales que sa rapidité, son agilité, et son efficacité!!
 
Qualité de construction, prise en main et apparence haut
 
Comme on dit chez les français, le AF-S 70-200mm f/2.8G VR: "c'est le chic de chez chic"!!  Sérieusement, c'est impeccable!!  Superbe!  Tout semble étudié, à la fois d'une complexe facture, mais avec un niveau de détails très finement réalisé!  Non seulement est-ce un truc "pro", mais en plus, la petite plaquette dorée, où l'appellation de l'objectif est inscrite, enlève tout doute sur ce point, c'est superbe:
 
J'ai réalisé cette photo la journée où j'ai fait l'acquisition du AF-S 70-200mm f/2.8G VR, en février 2010, avec le D300 et deux flashs montés sur trépied.
 

La prise en main est excellente, surtout si on tourne ou retire le petit pied servant à le fixer sur un trépied.  Sur un boîtier comme le D300 ou le D700, c'est un peu long et ça débalance nécessairement un peu l'ensemble, mais bien en mains, ça s'utilise très bien quand même.  Cet effet est atténué grandement en utilisant une poignée-grip comme la Nikon MB-D10, par exemple.  Et sur un boîtier comme le D3S, c'est impeccable, le tout est très bien balancé (le D3S pèse tout de même un bon poid *sans objectif*...).

Justement, parlant du petit pied de fixation au trépied, quand on l'examine pour la première fois, il est facile de douter de sa solidité ou de sa fermeté...   Mais je vous rassure: il est très bien conçu, et la petite roulette servant à affermir sa positon fait en sorte qu'il tient très fermement en place.  C'est du très bon travail.  Et le système qui permet de le libérer du collet (qui, lui, demeure au bâtit de l'objectif) est également très bien réalisé.

La bague de zoom est très bien positionnée (surtout encore une fois si on dégage le pied de fixation au trépied, mais on arrive à très bien effectuer le zoom tout en conservant ce petit pied, je m'en sers même comme appui, dans la paume de ma main, et mes doigts tombent juste bien sur la bague du zoom...), il est solide, mais pas trop ferme.  Pour passer de 70 à 200mm dans un tour de doigt, le mouvement est un peu ample, de sorte qu'il me faut procéder par deux coups (pas d'un seul mouvement): de 70 à 105mm environ, et l'autre coup, je parcours de 105 à 200mm.  C'est un peu compliqué quand l'action exige de passer rapidement d'un extrémité à l'autre de la plage focale, mais ce n'est pas majeur, et on s'y habitue.

La bague de mise au point est probablement ce qui impressionne le plus: elle est fait en paliers, en quelque sorte!  C'est très peu commun, et ça donne un aspect très singulier à cet objectif.  Personnellement, je trouve ça très joli, ceci dit!  ;-)  Pour ce qui est de sa maniabilité, je vous avoue ne pas me servir de la mise au point manuelle très souvent, alors...   

 
 

Plus loin sur le bâtit, près de l'extrémité extérieur, on y trouve trois petits boutons qui servent à bloquer l'autofocus manuellement, au besoin.  Pour être franc avec vous, je me suis toujours demandé pourquoi on les retrouve sur le AF-S 70-200mm f/2.8G VR...   ...on trouve gébéralement ces boutons sur les très gros téléobjectifs (comme les AF-S 500mm f/4G VR, ou AF-S 600mm f/4G VR, etc.), parce que ces téléobjectifs sont des monstres en taille et en poids, et que les photographes qui les utilisent ont souvent tendance à tendre la main gauche vers l'avant du bâtit de l'objectif imposant pour en supporter le mouvement ou en corriger le balancement.  Donc, d'y mettre ces boutons poussoirs pour "figer" l'autofocus sans que le photographe ait à y déplacer la main a tout son sens...   ...mais sur le "pas-si-gros-que-ça" AF-S 70-200mm f/2.8G VR??  Hummm, pas certain de l'utiliité de la chose...   Et d'ailleurs, sur la nouvelle mouture du AF-S 70-200mm f/2.8G VR-II, ces boutons sont disparus.

Finalement, on a deux contrôles pour la mise au point (le premier, qui équipe tous les objectifs AF-S, est le "M/A - M", qui sert à forcer le mode de mise au point manuel, au besoin, et le second, sert à limiter la plage de mise au point, pour éviter que celle-ci ne "patine" dans toute l'étendue possible, d'environ 1.5 mètre jusqu'à l'infini...), ainsi que deux contrôles pour l'anti-vibration (soit pour l'activer ou le désactiver, et le second pour le mode "actif" ou "normal").

 
Rapidité d'opération et prise de vues haut
 

En un mot: WOW!  :-)  C'est là tout l'attrait de cette superbe pièce d'ingénierie optique!!  Ils n'y sont pas allés de mains mortes les gens chez Nikon, et je soupçonne qu'ils n'ont rien ménagé.  Personnellement, je crois qu'il s'agit de l'autofocus le plus *rapide* qu'il me soit arrivé d'essayer sur un objectif.  C'est simplement époustouflant!  Faites-en l'essai et vous verrez de quoi je parle!  Sans exagérer!

L'avantage de ce magnifique autofocus, c'est qu'une fois qu'il a "mordu" au sujet voulu, si vous avez ajusté votre boîtier en conséquence (mode "AF-C", avec suivi 3D du sujet sur 51 points autofocus, par exemple...), celui-ci ne lâchera pas.  Comme s'il avait enfoncé ses crocs dans le sujet!  Faites-en l'essai en sports, ou avec des petits enfants qui courrent comme des frissons erratiques, et vous en serez convaincus.  Reste qu'il faut que le photographe suive lui aussi la scène, parce qu'il ne faut quand même pas que le sujet sorte de la zone de couverture autofocus, mais si vous faites votre travail de photographe, le AF-S 70-200mm f/2.8G VR fera le sien!  Sans broncher!

La netteté des images produite est sans reproche!  C'est ultra-sharp!!  Je n'ai jamais rien eu de tel à date.  Les AF-S 17-55mm f/2.8G et AF-S 24-70mm f/2.8G, qui sont pourtant déjà des légendes de netteté, sont détrônées sans l'ombre d'une hésitation pour ma part, par le AF-S 70-200mm f/2.8G VR.  Et c'est très peu dire.  J'ai obtenu à date avec le AF-S 70-200mm f/2.8G VR mes meilleurs portraits, avec le meilleur bokeh.  Même la couleur, les contrastes et les transitions entre netteté / flou sont meilleurs avec le AF-S 70-200mm f/2.8G VR!  

Voici quelques exemples d'images que j'ai obtenu avec cet objectif magique:

 
Ma fille dans la piscine, avec le D700, à 200mm, f/4.5, 1/1600ème et ISO 400.
 
Encore ma fille, avec le D700 à 70mm, f/2.8 (pleine ouverture) à ISO 400.
 
Mon fils sur la plage, avec le D3S à 200mm, f/5...  Remarquez la transition entre netteté et flou d'arrère-plan et d'avant-plan...
 
Encore mon fils sur la plage, D3S, 200mm à f/5.
 

Bref, un objectif superbe!!  J'adore m'en servir!  Je l'utilise maintenant pour à peu près n'importe quoi, que ce soit des photos de sports, de spectacle ou des portraits en extérieur, je ne suis jamais déçu!!  J'adore cet objectif!

Le seul point qui est irritant, c'est la distance minimale de mise au point, qui est limitée à 1.5 mètre (un peu plus de 5 pieds...).  C'est dommage qu'on ne puisse pas faire la mise au point plus proche.  Mais à part ce détail, c'est juste parfait.

 
La version VR-II est-elle meilleure que celle-ci? haut
 

Comme je l'ai mentionné d'entrée de jeu, une nouvelle version a été introduite sur le marché par Nikon il y a plus d'un an maintenant, et il est tout à fait légitime de se poser la question à savoir si la nouvelle mouture du AF-S 70-200mm f/2.8G VR est meilleure que la précédente...   En toute logique, ça devrait, sinon comment justifier l'arrivée de la nouvelle version???

En faisant la revue des différentes évaluations disponibles çà et là sur internet, il semblerait qu'effectivement, la nouvelle version soit encore meilleure, et ce à à peu près toutes les ouvertures, que la version précédente.  Et chose importante, elle corrigerait maintenant les problèmes de vignettage qui étaient présents avec l'ancienne version (celle dont cette section parle...) sur les boîtiers FX.  En fait, l'ancienne version est née à l'époque où Nikon vendait uniquement du format DX en numérique, et où l'argentique commençait déjà sérieusement à disparaître...  Donc, il était optimisé pour les boîtiers DX, sans s'y iimiter pour autant.  Dès l'arrivée du D3, on s'est rendu compte que ça vignettait un peu.  Et puis, il semble que le focus de la nouvelle version permette une mise au point plus proche d'une dizaine de centimètres, ce qui n'est pas rien!!  Bref, en clair, oui il serait meilleur, et corrigerait en plus certaines des principales lacunes qui étaient adressées à l'ancienne version.

Mais les choses ne sont pas toujours aussi simples qu'elles n'y paraissent dans la vie, et tout n'est pas non plus parfait avec la nouvelle mouture...

 
À propos du vignettage sur le format FX haut
 
Comme je l'ai mentionné au paragraphe précédent, la principale lacune de l'ancienne version (et corrigée par la nouvelle version VR-II...) était le vignettage produit par l'objectif, lorsqu'utilisé sur un boîtier FX, comme le D3, D700, etc.  Personnellement, j'utilise l'ancienne version du AF-S 70-200mm f/2.8G VR, et le problème de vignettage est très marginal!  Il survient dans de rares conditions, comme lorsqu'on photographie un ciel bleu uni, ou un mur tout blanc.  Dans ces cas, oui, il y a bel et bien un effet de vignettage.  Voici un exemple de ce que j'ai obtenu comme vignettage avec cet objectif:
 
Photo sans retouche, montrant le vignettage produit par le AF-S 70-200mm f/2.8G VR.  Photo effectuée avec le D3S, à 98mm, f/8, ISO 200.
 

C'est la plus forte occurence de vignettage que j'ai eu à date avec cet objectif.  Dans certains cas, plusieurs photographes (dont moi) rajoutent du vignettage pour créer un effet intéressant à l'image.  Pas dans tous les cas, mais bon...   ...il est vrai qu'il est préférable de ne pas en avoir, mais aussi faible que celà??  Et il faut noter que les boîtiers au format FX possèdent une fonction de réduction du vignettage qui est fort efficace!  Donc, pour moi, le problème de vignettage est tout à fait trivial, et je n'en souffre aucunement!  Il est toutefois là, mais négligeable.

 
Pourquoi j'ai choisi de demeurer avec l'ancienne version haut
 

Et pour vraiment tout vous dire, j'ai eu l'opportunité à la fin de l'été 2010 de passer de l'ancienne version, à la nouvelle version VR-II.  Une personne de mon entourage désirait faire l'acquisition du AF-S 70-200mm f/2.8G VR (l'ancienne version) et connaissant l'état de mon exemplaire, m'a offert de me l'acheter.  Au même moment, une personne faisant parti du même club photo que moi et ayant plus tôt acheté le AF-S 70-200mm f/2.8G VR-II - nouvelle mouture - et ne s'en servant pas, me l'a offert à très bon prix.

J'ai eu la chance, donc, d'essayer les deux copies côte-à-côte pendant un peu plus d'une semaine.  Pendant cette période de temps, j'ai eu à faire un contrat photo pour une journée d'anniversaire.  J'en ai profité pour mettre à l'essai plus intensif le AF-S 70-200mm f/2.8G VR-II, nouvelle mouture.  Il s'est somme toute bien comporté.  Jusqu'à ce qu'on me demande de faire un gros plan du visage d'un bébé...

C'est là que j'ai été confronté à l'étrange réalité de la nouvelle mouture VR-II.  En tentant de cadrer très serré, je me suis dit que j'aurais l'avantage du nouveau AF-S 70-200mm VR-II, en ceci qu'il est supposé effectuer la mise au point d'une dizaine de centimètres plus près: cet avantage m'excitait particulièrement.  Mais les caractéristiques du design de la nouvelle version VR-II fait en sorte que, pour vous permettre de faire la mise au point plus proche, même si votre bague de zoom est bien à 200mm indiqué, l'image qui en résulte ne sera que de 128mm en fait!  Oh!  Surprise.  Majeure surprise dans mon cas...   

À mon retour à la maison, et en visionnant les images, j'en étais un peu déçu.  J'ai donc procédé à un petit test non-scientifique (mais tout de même...) pour comparer les deux objectifs.  J'ai cadré une pierre à 200mm avec chacun des deux objectifs, en m'approchant pour chacun des objectifs au plus près que la mise au point me le permettait (donc 10 centimètres de plus près de la pierre avec la version VR-II), et voici ce que j'en ai obtenu:

 

Image à 200mm, avec l'ancienne version AF-S 70-200mm f/2.8G VR

 
Notez que la pierre déborde du cadre à gauche et à droite, et qu'elle est pratiquement pleine de haut en bas.  Image prise avec le D3S à 200mm, f/5.6 et ISO 800, au plus proche de la zone de mise au point.
 
Image à 200mm, avec la nouvelle version AF-S 70-200mm f/2.8G VR-II
 
Notez que la pierre ici est beaucoup plus petite dans le cadre, et qu'elle ne "déborde" plus. Image prise avec le D3S à 200mm, f/5.6 et ISO 800, au plus proche de la zone de mise au point, soit environ 10 centimètres plus près que l'image précédente.
 

et pour vous donner une image plus évidente de la différence de couverture du cadrage entre les deux objectifs, j'ai superposé les deux images précédentes.  La zone rouge indique ce que couvre l'ancienne version du AF-S 70-200mm f/2.8G VR, soit un "vrai" 200mm:

 
 

Pour l'usage que je fais de cet objectif, ses infime petits défauts (principalement le vignettage) sont beaucoup moins un problème pour moi que l'incapacité de la nouvelle version du AF-S 70-200mm f/2.8G VR à effectuer une prise à 200mm dans sa zone de mise au point la plus proche!  Je comprends qu'il s'agisse d'une "caractéristique", mais ça signifie tout de même être incapable de capter quelque chose à environ 1.5 mètre, à 200mm!!  En fait, c'est même limité à 128mm, semble-t-il!!

C'était suffisant pour me convaincre que la nouvelle version n'était pas pour moi.  J'ai donc décliné l'offre d'achat d'un côté, et l'offre de vente de l'autre.  Je suis demeuré avec mon ancienne version, et j'en suis tout à fait ravi!  Je suis très heureux, ceci dit, d'avoir eu la chance de pouvoir comparer les deux versions côte-à-côte.
 
La fiche technique haut
 
Les données techniques suivantes sont celles qui caractérisent le Nikkor AF-S 70-200mm f/2.8G ED VR, telles que spécifiées par le fabriquant Nikon, et ont été prises sur le site internet global des produits Nikon.
Description Données
Longueurs focales de 70mm à 200mm
Construction de l'objectif 21 éléments en 15 groupes (dont 5 verres ED)
Angle de vue 34°20' - 12°20' (22°50' - 8° avec un boîtier DX)
Maximum en ouverture f/stop 2.8
Minimum en ouverture f/stop 22
Distance minimale de mise au point (MAP) 1.5 mètre (un peu plus de 5 pieds...)
Ratio de reproduction maximal 1/6.1
Diaphragme 9 lames arrondies
Taille de l'attache du filtre avant 77mm (semble être le nouveau standard chez Nikon)
Mise au point Interne (IF), autofocus motorisé (moteur SWM) et focus manuel
Anti-vibration Oui (VR de première génération)
Taille (diamètre X longueur) 87mm x 215mm
Poids (incluant le pied de fixation au trépied) 1 470 grammes
Pare-soleil NB-29 (fourni avec l'objectif)
Étui d'objectif CL-M2 (fourni avec l'objectif)
Compatibilité avec les téléconvertisseurs Fonctionne avec tous les téléconvertisseurs Nikon (TC-20E, TC-20E-II et TC-20E-II, TC-17E-II, TC-14E et TC-14E-II)


Manuel du propriétaire du AF-S 70-200mm f/2.8G ED VR haut
 
manuel_AFS_70-200mm_fr.pdf
Les manuels du propriétaire des objectifs Nikon sont publiés dans avec toutes les langues supportées par Nikon.  J'ai volontairement élagué les langues autres que le français dans le fichier que je vous propose ici.  Il est ainsi moins lourd à télécharger et, évidemment, à la consulation également (taille du fichier: 438 Ko.)!
Une autre opinion? haut
 

Comme vous le savez, je ne me considère pas comme étant un pro, et je ne fais pas de tests "scientifiques" avec mon équipement.  Je donne ici mes impressions du point de vue d'un simple utilisateur passionné, et c'est donc très "personnel".  Alors si vous désirez avoir un autre avis sur le Nikkor AF-S 70-200mm f/2.8G ED VR, que ce soit en lui-même, ou même comparé à la nouvelle version VR-II, et notamment des tests techniques plus "précis" et poussés, voici quelques références que je vous propose:

  • L'évaluation faite par Ken Rockwell (à prendre avec un gros grain de sel, s'il vous plaît...   ...M. Rockwell n'est pas toujours très sensé dans ses présentations et ses propos en général, et encore moins "objectif".  Il a dit à de multiples reprises des énormités, et continue à le faire.  Ses évaluations sont néanmoins intéressantes, surtout lorsque lues avec un soupçon d'esprit critique).
  • L'évaluation de Thom Hogan, lui aussi à prendre un peu avec un grain de sel, puisqu'il n'est pas toujours objectif et ses commentaires sont quelques fois "intéressés".  Il croit que Nikon "regarde" son site avec intérêt...
  • L'évaluation faite par DPReview...   J'hésite toujours à recommander DPReview pour les évaluations d'objectifs, parce que bien qu'ils soient excellents pour évaluer les boîtiers, je les trouve très très durs pour *tous* les objectifs analysés.  Je crois qu'ils oublient quelques fois que les photographes ne font pas que reproduire les lignes d'une mire de précision, et que "certains" photographient aussi des choses qui existent dehors...  ;-)
  • L'évaluation Photozone (assez bien faite, mais malheureusement les tests ont été exécutés seulement sur un boîtier DX, un D200 en l'occurence...).
 
 
Version imprimable

Accueil Photographie Aviation Informatique Autres trucs Galeries d'images Liens

Copyright © 2017, Benoit Audet (www.benoitaudet.com), tous droits réservés.
Protégé par les lois du copyright des États-Unis et du Canada et par des traités internationaux.
Benoit Audet