Le Nikon D300
Accueil  Photographie  Mes anciens équipements  Le Nikon D300
Dans cette section:
Premières impressions... WOW!
Qualité de construction, prise en main et apparence
Adaptation et facilité d'utilisation
La fiche technique
Brochure promotionnelle du Nikon D300
Manuel d'utilisation du Nikon D300
Une autre opinion?
Sujets connexes:
Le Nikon D700
Le Nikon D300
Le Nikon D70s
Le Nikkor DX AF-S 17-55mm f/2.8G IF-ED
La Nikon Nikkor AF-S DX VR 18-200mm f/3.5-5.6G IF-ED
La Nikon Nikkor AF-S DX 18-70mm f/3.5-4.5G IF-ED
La Nikon Nikkor AF 50mm f/1.8D
La Nikon Nikkor AF 80-200mm f/2.8D ED
La Nikon Nikkor AF 70-300mm f/4-5.6D ED
Le Nikon FE
Le Sony DSC-F717
Le flash Nikon SB-600
Les incontournables:
Le Nikon D700
Le Nikon D3S
Le Nikon D300
Jouer avec les courbes du Nikon D70/D70s
Galeries d'images
Finalement, après plus de 2 ans et demi de loyaux services, je me suis résolu à laisser partir mon Nikon D70s, malgré le fait que je sois pratiquement amoureux de ce petit boîtier numérique. Comme beaucoup d'autres, j'ai été contaminé par l'arrivée du fameux Nikon D300, et c'est pour en faire l'acquisition que j'ai laissé partir mon D70s. Cette section est donc dédié à cette merveille technologique. Je vous fais part ici de mes apprentissages et connaissances sur le Nikon D300!

 
Premières impressions... WOW! haut
 

J'ai finalement fait l'acquisition de mon exemplaire du Nikon D300 le mercredi 19 décembre 2007, après une attente considérablement impatiente de mon côté!! J'avais tellement hâte que j'avais de la difficulté à penser à autre chose, c'est peu dire!! Ceci dit, évidemment, dès le soir même, j'ai passé plusieurs heures à le manipuler, à naviguer à travers les menus et évidemment faire des tests de photogaphie!! :)

Première impression générale: WOW! C'est vraiment différent comme prise en mains, comparé au Nikon D70s. Ce dernier n'était vraiment pas vilain, et se comparait avantageusement à bon nombre d'appareils concurrent. Mais le D300, c'est une sérieuse touche au-dessus. Déjà, le boîtier est plus gros, plus "carré", et sa construction en magnésium, et les multiples prises fini caoutchou font très "pro", et donnent une grande impression de fermeté en main. Le boîtier est évidemment plus lourd et ça ajoute à l'effet.

L'énorme écran géant derrère le boîtier en jette littéralement!  C'est impossible qu'il passe inaperçu, surtout si vous appuyez sur la touche "menu", ou si vous jetez un coup d'oeil à l'écran après avoir fait une prise de vue.  Je m'étais laissé dire de bien m'asseoir après mes premières photos, histoire de ne pas perdre l'équilibre quant au résultat sur l'écran...  ...et ce fut un judicieux conseil!

Finalement, les premières impressions sont fortement influencées par le son produit par l'ensemble, une fois le doigt enfoncé sur le déclencheur!  Un bruit de formule-un!!  :)  Un véritable charme, et c'est sans parler de la vitesse de prise de vue générale!  WOW!!!  Après seulement 10 minutes à retourner cet appareil dans mes mains, j'en étais déjà amoureux!! 

 
Qualité de construction, prise en main et apparence haut
 

Tel que mentionné ci-haut, la prise en main est considérablement différente, du fait des dimensions légèrement plus grandes du boîtier, mais également à cause du matériau du châssis qui est de magnésium, et du fini caoutchou qui recouvre les surfaces prévues pour les prises en main, qui fait très "grip", à la limite d'être presque "adhérent".  Le poids de la bête est en conséquence, et ça donne une impression de solidité également.  Évidemment, avec un bon objectif et un flash externe monté sur la griffe, le poids est très sérieux.  Comparé au Nikon D70s, c'est une bonne différence (ma copine a même trouvé que monté avec la AF-S 18-200mm VR et le SB-600, c'était à la limite d'être trop lourd, mais bon, faut ce qu'il faut!). 

Maintenant, ce qui frappe le plus, c'est le gigantesque écran derrière. 3 pouces de diagonale en taille, et une résolution VGA de 922 000 pixels!! C'est une qualité équivalente à un écran ACL d'un ordinateur conventionnel!! Honnêtement, j'étais de ceux qui considéraient que la taille de l'écran est accessoire sur un boîtier réflexe numérique, mais je n'en suis plus. Ça devient un outil, étant donné la clarté et la résolution de cet écran, et je peux vous dire que je l'apprécie de plus en plus. Tout le monde est unanime, dès qu'une personne tient mon D300, ils sont frappés par l'écran et sa qualité!

La vitesse d'opération de l'appareil est aussi un gros point au-dessus. Avec le D70s, j'avais une bonne impression de vitesse, mais avec le D300, c'est un autre monde... Le "buffer" mémoire énorme du D300 doit y être pour beaucoup, mais tout de même, on a l'impression que le miroir est plus agile. De ce fait, un système de contre-poids empêche le miroir de "rebondir", ce qui améliore la vitesse de celui-ci, et produit également un bruit beaucoup plus "sec" et "hermétique" (un peu à la manière d'une portière de voiture de luxe, qui produit un bruit plus étouffé, comparativement à celui d'une portière de voiture économique, qui est généralement plus "cliquant"...). Je vous dis, juste entendre le déclenchement du D300, c'est un plaisir à l'oreille. Et encore plus quand je passe en mode "Ch" (prise de vue Continue, haute vitesse): sans la poignée MB-D10, c'est 6 images secondes, dans un bruit diaboliquement plaisant! :)

Finalement, les menus sont très différents du D70s. Ils sont beaucoup plus détaillés, mais en même temps mieux organisés. Donc, après la désorientation des premiers instants, la navigation dans les menus se fait de manière très très intuitive, et semble tellement bien organisée qu'elle est plus facile qu'avec le D70s!

Le boîtier de son prédécesseur, soit le D200, était déjà "tropicalisé" (terme qui signifie que le boîtier est conçu pour résister à l'infiltration d'eau et de poussière à l'endroit où des joints ou des boutons se trouvent), mais Nikon parle d'amélioration de l'étanchéité, et d'ajout de joints et de protecteurs étanches à des endroits où il n'y en avait pas.  Les prises de télécommande à distance, entre autres, se voient maintenant protégés par des bouchons amovibles de caoutchou, qui demeurent liés à l'appareil même s'ils sont enlevés (les possesseurs du D200 auraient adoré, puisque les bouchons des prises de télécommande ont été les pièces les plus perdues que je connaisse!).

Bref, je crois que le Nikon D300 fait l'objet d'un concensus quant à la qualité de construction globale, et ça se confirme dès qu'on le tient en main.  L'apparence et la prise en main, bah c'est du Nikon, alors c'est assez irréprochable.  Ergonomiquement, à mon avis, ça n'a pas d'égal (et encore plus si vous montez la poignée-grip MB-D10!). 

 
Adaptation et facilité d'utilisation haut
 

Évidemment, étant habitué au Nikon D70s, l'idée de passer au Nikon D300 m'a d'abord un peu intimidé, puisque juste à voir les contrôles et boutons de l'appareil, il y avait une différence manifeste.  J'avais un peu la crainte de me retrouver avec seulement des paramètres trop "manuels" et pas assez automatiques.  Ne l'oublions pas, je suis loin d'être un pro en photo, et seulement un amateur très intéressé...  mais un amateur, tout de même!

Sauf que, pour être franc, il y avait au moins la moitié des modes du D70s que je n'utilisais pas, et que je n'ai d'ailleurs jamais utilisé, et je parle ici de tous les "vari-programmes" (comme "Portrait de Nuit, Paysages, Nature, etc.).  Même l'automatique (Auto), que j'ai utilisé pendant 2 jours seulement (quelle nuisance!!  Il déclenchait le flash sans que je ne le veuille!!), ne m'intéressait pas sur le D70s!  Les modes que j'ai le plus utilisé sur le D70s étaient: "P" (pour le mode "Program", mais qui est en fait un mode automatique, qui ne déclenche pas de flash sans qu'on le veuille, et qui permet de modifier à la volée des ajustements, comme l'ouverture du diaphragme, ou la vitesse d'obturation, etc.), le mode "A" (considéré à tort parfois comme étant "Automatique", il s'agit plutôt du mode "Priorité ouverture" - A pour "Aperture" - qui permet de fixer l'ouverture du diaphragme, et le boîtier ajuste automatiquement la vitesse d'obturation) et le mode "S" (qui fixe la vitesse d'opturation - S pour "Speed" - l'appareil ajuste l'ouverture du diaphragme en conséquence).  Évidemment, j'ai aussi utilisé le mode "M" pour Manuel, mais honnêtement moins souvent que les modes "P", "S" et "A".

Ceci dit, ce sont ces 4 modes là que l'on retrouve exclusivement sur le Nikon D300, et pour être franc, c'est super, parce que rien d'autre ne me manque!!  Et même, les inutiles "vari-programmes" sont plutôt remplacés par d'autres types d'ajustements, qui sont donc à portée de main et qui rendent l'utilisation encore plus conviviale et facile du D300!!  Ces ajustements sont la balance des blancs (WB), la sensibilité ISO (ISO) et le type d'image généré, comme Jpeg, RAW, TIFF, etc. (QUAL).  Bref, ces trois boutons se retrouvent sur la petite roulette à gauche, et sous cette roulette, on peut choisir de type de déclenchement ("S" pour prise de vue unique - en appuyant sur le déclencheur, seulement une image est prise, "Cl" et "Ch", pour déclenchement en continu - "l" pour "low" et "h" pour "high", ce qui signifie que la vitesse des prises de vue continues seront plus lentes ou plus rapides, il y a aussi le nouveau "Lv", qui est le mode "Live View" et qui reproduit la visée directement sur l'écran ALC, comme les appareils "point & shoot" numériques,  il y a aussi le mode retardateur (illustré par une petite horloge) et le mode "M-up", qui permet la levée du miroir avant déclenchement - parfait pour les longues expositions sur trépieds, où le moindre bougé doit être évidé).

Bref, oui il faut se familiariser avec les différents modes, mais honnêtement, je trouve que l'appareil n'en est que plus facile à opérer, surtout comparé au Nikon D70s, pour lequel la plupart de ces ajustements devaient être configurés dans le menu, alors que le D300 permet d'ajuster ces paramètres en appuyant sur une simplement touche (ou en combinant avec l'une des mollettes de commandes), ce qui est, pour moi, un GROS avantage.

L'autofocus à 51 points, ça, c'est une grosse innovation.  Il n'y a actuellement aucun autre manufacturier dans le domaine du réflexe (argentique ou numérique) qui peut se vanter d'offrir une technologie aussi avancée et performante!!  C'est tout simplement délirant.  Évidemment, on peut choisir de prendre une configuration plus modeste, avec seulement 11 points, mais la possibilité est tout de même là!  Et en utilisant l'autofocus à 51 points, le mode "C" pour continue, ainsi qu'une mesure matricielle, il est possible d'utiliser le nouveau système de détection automatique de scène de Nikon, qui permet de réaliser le focus en continue, mais de "choisir" automatiquement le sujet dans la visée.  Par exemple, le système peut détecter automatiquement un visage humain, verouiller le focus sur le visage, et "suivre" les mouvements de ce visage, pour s'assurer que la mise au point est toujours correcte!  Assez impressionnant, et ça fonctionne très bien!!  Il y a évidemment des conditions pour lesquelles ça fonctionne un peu moins bien, mais en général, c'est très efficace!

Évidemment, il faut un peu de doigté pour se faire au nouveau collimateur autofocus à 51 points, surtout lorsqu'opéré en mode "S" et avec une mesure spot (j'ai fait quelques photos dehors en janvier, et avec des gants, c'est pas évident de choisir le bon collimateur autofocus parmi les 51...).  Mais bon, qui peut se plaindre d'avoir un outil "trop" performant, et qu'on peut volontairement "diminuer"??

Finalement, concernant les menus, c'est que du bon.  Il y a plus de choix, oui, mais l'écran ACL étant d'une telle grandeur et d'une telle résolution, qu'on a droit à des phrases complètes, et plus de choix dans un même écran, alors c'est très facile et intuitif à utiliser.  De plus, il y a le petit bouton "?" qui nous offre une fenêtre d'aide - ou une explication détaillée de l'item du menu - qui facilite grandement la compréhension et la nuance de chaque commande.  Oui le menu est plus volumineux, mais il est aussi beaucoup plus efficace, intuitif et facile à comprendre.

Et chose très très intéressante, il est possible de se créer quatre profils "préférés" de menus.  En gros, si quand vous faites du portrait, vous aimez telle ou telle combinaison de configurations des menus, alors que quand vous faites des photos de sport, vous aimez plutôt telle ou telle combinaison, alors au lieu de toujours tout reconfigurer dans vos menus, vous pouvez vous créer un profil "portrait" et un autre profil "sport", et vous n'avez qu'à choisir le profil selon le type de photos que vous vous apprêtez à faire!!  Complètement génial.  Et vous pouvez également configurer les deux boutons "Fonction", qui sont à côté de la monture de l'objectif, pour réaliser la tâche que vous voulez, c'est complètement configurable!

Bref, que du bon pour ce réflexe haut de gamme!!  Il peut être utilisé très simplement, mais donne des capacités très avancées, qui sont - de l'avis de plusieurs - dignes du rang professionnel en photographie! 

 
La fiche technique haut
 

Les données techniques suivantes sont celles qui caractérisent le Nikon D300, telles que spécifiées par le fabriquant (Nikon) et ont été prises sur le site internet de Digital Photography Review (dpreview.com). Les prix pour l'appareil sont ceux qui étaient en vigueur lors de l'ajout de ce tableau, pour le Québec, en date du 16 décembre 2007.
 

Description Données
Prix de vente 1 869.99$ (boîtier seulement)
Format DSLR (Réflexe numérique - grade professionnel)
Résolution maximum 4288 x 2848
Autres résolutions 3216 x 2136 et 2144 x 1424
Ratio du format d'image 3:2
Pixels effectifs 12,3 mégapixels
Pixels du capteur 13,1 mégapixels
Taille du capteur 23,6 x 15,8 mm (Nikon DX)
Type de capteur CMOS (manufacturé par Sony)
Type de filtre couleur RVB (RGB)
Sensibilités ISO de 200 à 3200, en incréments de 1, 1/2 et 1/3 EV (il y a aussi l'équivalent de 100 ISO (Lo 1) et 6400 ISO (Hi 1), en mode "boost")
Autofocus Oui
Focus manuel Oui
Type d'autofocus Nikon Multi-CAM3500 DX (jusqu'à 51 zones! WOW!)
Gestion des balances de blancs (White Balance - WB) à 6 positions, à programmation manuelle et à ajustement en degrés Kelvin
Longueur maximum des expositions 30 secondes + BULB (tant que le doigt appuie le déclencheur)
Longueur minimum des expositions 1/8000 de seconde
Flash intégré Oui, de type "pop-up"
No. de guide flash 12 m (39,3 pieds)
Flash exterbe Oui (sur la griffe prévue, ou en déporté avec et sans fil)
Modes de flash Rideau avant, rideau arrière, réduction yeux rouges, lent, réduction yeux rouges lent, etc.
Compensation d'exposition de -5 EV à +5 EV, par niveaux de 1/2 ou de 1/3 EV
Mesure de lumière (metering) mesure de matrice 3D II (3D Matrix II), Spot, Center weighted (moyenne calculée sur tout le capteur)
Priorité à l'ouverture (A) Oui (Aperture Priority)
Priorité à la vitesse (S) Oui (Shutter Priority)
Multiplicateur de focale 1,5 (pour obtenir l'équivalent en format 135, ou 35mm (FX))
Monture de lentille Nikkor AF / monture de type F, D-Type (presque toutes les lentilles Nikon, avec encore plus de support pour les lentilles non AF, comme les AI, AI-S, etc.)
Prises de vue en continu Oui, 6 photos par secondes (8 photos, avec la poignée grip d'alimentation MB-D10 et la pile EN-EL4), jusqu'à 100 images JPEG!
Télécommande à distance Optionnelle
Retardateur de déclenchement de 2 à 20 secondes
Enregistrement du temps écoulé Oui
Senseur d'orientation du boîtier Oui
Média de stockage Compact Flash (Type I e II) et Microdrive
Format d'image non compressé RAW (12 et 14 bit), TIFF
Format d'image compressé JPEG (EXIF2,21)
Niveaux de qualité de compression Fine, Normal, Basic
Type de visée à travers la lentille (TTL) et maintenant via le moniteur ACL (Live View)
Taille de l'écran ACL 3,0 pouces
Pixels de l'écran ACL 922 000 pixels
Sortie vidéo Oui (RCA et HDMI !!!)
Connexion USB Oui, 2.0 (très rapide!)
Connexion Firewire (IEEE 1394) Non
Batterie inclue Nikon EN-EL3e de type Lithium-Ion, avec chargeur inclus
Poids (incluant la batterie) 925 g. (32,6 oz)
Dimensions 147 x 114 x 74 mm (5,8 x 4,5 x 2,9 pouces)


Brochure promotionnelle du Nikon D300 haut
 
Brochure_D300_fr.pdf
Ce fichier est la brochure promotionnelle (en français, s'il vous plaît!), distribuée par Nikon, sur le D300, avec les données techniques et de très belles photos!  Quand je suis allé faire ma mise de côté, j'ai eu le plaisir d'en obtenir une copie papier, ce que je n'avais pu avoir à l'achat de mon D70s à l'époque...  Je passe actuellement beaucoup d'heures à le contempler (taille: 2,57 Mo.).
Manuel d'utilisation du Nikon D300 haut
 
Manuel_D300.pdf
Voici le manuel du propriétaire - ou si vous préférez le "guide d'utilisation" - du Nikon D300, également en français.  Tout comme c'était le cas pour le Nikon D70s, il est très très bien fait.  Étant donné la complexité des fonctions et possibilités du D300, il faut absolument lire celui-ci pour s'en sortir (même si les menus sont très intuitifs et très bien faits).  Bonne lecture (taille: 11,7 Mo.)!
Une autre opinion? haut
 

Évidemment, comme vous le savez (si vous avez lu mes autres sections sur la photographie...), je ne suis pas un professionnel dans le domaine, et je ne m'en approche même pas! Je suis seulement un amateur qui aime partager ses impressions avec les autres. Si vous cherchez des opinons autres que les miennes sur le Nikon D300, je vous conseille les liens suivants:

 
 
Version imprimable

Accueil Photographie Aviation Informatique Autres trucs Galeries d'images Liens

Copyright © 2017, Benoit Audet (www.benoitaudet.com), tous droits réservés.
Protégé par les lois du copyright des États-Unis et du Canada et par des traités internationaux.
Benoit Audet