Installer PHP 5.1.2 sous Solaris 10
Accueil  Informatique  Tutoriels et marches à suivre  Installer PHP 5.1.2 sous Solaris 10
Dans cette section:
Prérequis
Les variables d'environnement
La compilation
Configurer PHP
Sujets connexes:
Installer MySQL 5.0.19 sous Solaris 10
Installer PHP 5.1.2 sous Solaris 10
Les commandes SMTP
Trucs et astuces variés
Les incontournables:
Le Nikon D700
Le Nikon D3S
Le Nikon D300
Jouer avec les courbes du Nikon D70/D70s
Galeries d'images
Cette section vous donne la marche à suivre pour compiler et installer PHP 5.1.2 sur une machine Sun Solaris 10 (SPARC ou x86 - les deux plateformes compilent de la même façon), en cohabitation avec Apache2 et MySQL 5.0.XX.

Prérequis haut
 

Évidemment, ça vous prend au moins une machine avec Solaris 10 d'installé et de fonctionnel, sur laquelle vous aurez les droits d'administrateur (donc, l'usager "root"). Je prends également pour acquis que vous aurez une version complète de Solaris 10 (donc, avec le cluster "Entire System" ou "Entire System + OEM Support"), parce que dans le cas contraire, il vous manquera des outils importants, tels que le compilateur GCC, etc.

Ça vous prend également les sources pour PHP (dans ce cas-ci, la version 5.1.2, mais une version 5.1.X plus récente s'installera vraisemblablement de manière identique), que vous pouvez optenir en la téléchargeant à l'adresse suivante:

http://www.php.net/downloads.php

De plus, vous devez égalqment avoir trois autres applications présentes sur votre système, à savoir LibXML2, Zlib et LibIconv; ces trois applications ne semblent pas se trouver dans une installation complète de Solaris 10 (ou, dans le cas de LibXML2, entre autres, ça ne semble pas complet ou approprié pour PHP...).  Et si, tout comme dans mon exemple ci-dessous, vous désirez compiler PHP avec le support de la librairie d'images GD, vous devrez également ajouter les applications jpeg-6b et libpng.

Vous pouvez télécharger ces 5 applications sur le site de Sunfreeware.com : pour la version de Solaris 10, plateforme x86/x64, téléchargez les 5 packages suivants:

et pour la version de Solaris 10, plateforme SPARC, téléchargez plutôt les 5 packages suivants:

Pour chacun des 5 packages ci-dessus, pour les installer (sous Solaris x86 ou SPARC), exécutez les commandes suivantes:

 
# gunzip <nom-du-package>-<plateforme>-local.gz
# pkgadd -d <nom-du-package>-<plateforme>-local
 
(remplacez évidemment "<nom-du-package>" par le nom du package à installer, comme "zlib-1.2.3-sol10", par exemple, et "<plateforme>" par la plateforme sur laquelle vous installez le package, comme "sparc", par exemple).
 
Les variables d'environnement haut
 
Avant de procéder à la compilation, assurez-vous d'avoir les bonnes variables d'environnement, surtout au niveau des librairies (via la variable "LD_LIBRARY_PATH"):
 
# echo $LD_LIBRARY_PATH
/usr/local/lib:/usr/lib:/usr/lib/sparcv9:/usr/sfw/lib:
/usr/sfw/lib/gcc
 

Si, contrairement au résultat ci-haut, vous n'obtenez pas au moins les chemins d'accès (ou "paths") affichés, à savoir:

  • /usr/local/lib
  • /usr/lib
  • /usr/lib/sparcv9
  • /usr/sfw/lib
  • /usr/sfw/lib/gcc
ajoutez alors celles-ci avec la commande suivante:
 
# LD_LIBRARY_PATH=$LD_LIBRARY_PATH:/usr/local/lib:\
/usr/lib:\
/usr/lib/sparcv9:\
/usr/sfw/lib:\
/usr/sfw/lib/gcc
# export LD_LIBRARY_PATH
 

Note: j'ai réalisé le tout sur une machine Sun Enterprise 250: il s'agit donc d'une plateforme SPARC 64-bit. Si vous désirez compiler le tout sur une plateforme Intel/AMD, il faudra vraisemblablement mettre d'autres variables que celles ci-dessus, notamment ne pas mettre celles contenant "sparcv9"!

 
La compilation haut
 

Pour PHP, la compilation est également collé aux standards du modèle GNU.  Je recommande ici également une lecture attentive des fichiers "INSTALL" et "README" contenus dans l'archive compressé (tar/gzip) avant de procéder, puisque PHP peut être compilé avec une multitude d'options pour s'agencer selon vos désirs et besoins aux autres applications présentes sur votre système (par exemple comme ImageMagick, GD, Apache, MySQL, etc.).

Ces options seront passées à la commande "./configure", qui réalise le "Makefile" pour la compilation, proprement dite.  Et j'ajouterais que si vous essayez de faire un "./configure" sans passer d'options, vous risquez de vous ramasser avec un ou plusieurs échecs...   ...donc vous avez tout intérêt à savoir ce que vous passerez comme option à la commande "./configure"!

Pour mes propres besoins, j'ai choisi de lier l'installation à MySQL, de permettre l'accès à des enregistrements d'une base au format "dBase" (.dbf), de préciser l'endroit où je veux que soit utilisé "libXML" (la version installée ci-haut via les packages, plutôt que la version par défaut livrée avec Solaris 10...), que la compilation de PHP rajoute un module au fichier de configuration de mon serveur Apache2, et de permettre le support multilingue avec les "charsets" (très pratique avec phpMyAdmin, entre autres...).

Avec ces options que je viens de décrire, ma commande "./configure" ressemble donc à ceci:

 
# ./configure --prefix=/usr/local \
--with-mysql=/usr/local/mysql \
--with-apxs2=/usr/apache2/bin/apxs \
--with-zlib-dir=/usr/local/include \
--with-gd \
--with-png-dir=/usr/local/include \
--with-ttf=/usr/openwin/lib/X11/fonts/TrueType \
--with-freetype-dir=/usr/sfw \
--enable-gd-native-ttf \
--bindir=/usr/local/bin \
--includedir=/usr/local/include \
--libdir=/usr/local/lib \
--with-jpeg-dir=/usr/local/lib \
--with-xpm-dir=/usr/openwin/share/include/X11 \
--with-config-file-path=/etc/apache2 \
--enable-mbstring=all \
--with-libxml-dir=/usr/local
 

La commande "./configure", sur mon Sun Enterprise 250 qui a 1 Go. de RAM et 2 processeurs UltraSPARC-II à 300 MHz, a pris en tout environs 5 minutes pour s'exécuter.

L'étape suivante est de faire "make": 

 
# make
 
qui, elle, a pris environs 29 minutes à compléter sans erreur.  Une fois cette étape réalisée, complétez la compilation avec "make install":
 
# make install
 
qui prend un temps négligeable, bien que ça puisse durer quelques minutes.  Si tout s'est bien déroulé pendant le "./configure", le "make" et le "make install", vous en avez terminé avec la compilation et l'installation!!  Il ne vous reste que quelques petites configurations à réaliser et vous aurez ainsi un PHP tout neuf prêt à fonctionner!
 
Configurer PHP haut
 

Immédiatement après l'installation de PHP, un message vous appaît disant quelque chose comme "don't forget to run 'libtool --finish'...", ou quelque chose du genre (évidemment, la citation ici n'est pas complète, mais vous la reconnaîtrez quand vous la verrez - personnellement, je me suis dit: "comment pourrais-je faire pour oublier quelque chose que je n'ai jamais su???", parce que je n'avais vu ceci à nulle part dans la documentation...).

Donc, la première étape consiste à recopier cette commande, et à l'exécuter.  Dans mon cas, j'ai réalisé la compilation et l'installation de PHP avec un serveur web Apache2, livré préinstallé sous Solaris 10.  C'est pourquoi la commande demande d'utiliser l'utilitaire "libtool" sous l'arborescence d'Apache2 par défaut de Solaris 10.  La commande que j'ai personnellement exécuté a été la suivante: 

 
# /var/apache2/build/libtool --finish /export/logiciels/php/php-5.1.2/libs
 

Veuillez noter ici que j'ai décompressé et désarchivé le fichier archive des sources "php-5.1.2.tar.gz" de PHP sous: "/export/logiciels/php"; c'est pourquoi je mets le chemin "/export/logiciels/php/php-5.1.2/libs" dans la commande.  Vous devez mettre les valeurs propres à votre système...

Veuillez également noter que la raison pour laquelle on doit procéder à l'exécution de cette commande demeure encore légèrement obscure pour moi...   ...oh je sais que ça complète l'installation des librairies "libtool", mais pourquoi exactement en a-t-on besoin pour une compilation de PHP avec Apache2?  C'est ce qui est encore obscure... 

 
La deuxième étape de la configuration "post-compilation" est de copier le fichier de configuration PHP au bon endroit. Pour se faire, à la racine du répertoire des fichiers sources, tapez la commande suivante:
 
# cp php.ini-dist /usr/local/lib/php.ini
 

Vous pouvez éditer votre fichier ".ini" pour régler certaines options PHP. Si vous souhaitez votre php.ini à un autre endroit, utilisez "--with-config-file-path=/votre/chemin" comme option supplémentaire à la commande "./configure".

Si vous utilisez plutôt php.ini-recommended, assurez-vous de lire l'ensemble des changements qui y sont contenus, car ils modifient le fonctionnement de PHP. 

 
L'avant-dernière étape consiste à ajouter la ligne suivante au fichier de configuration d'Apache2 "httpd.conf" (sous l'installation défaut de Solaris 10, le fichier se retrouve sous "/etc/apache2" directement):
 
AddType application/x-httpd-php .php .phtml
 

(vous devriez faire une recherche, dans le fichier "httpd.conf", pour les autres lignes commençant par "AddType", histoire de regrouper ces lignes au même endroit...).

Une fois l'ajout complété, vous n'avez normalement qu'à redémarrer le service Apache2, et tout devrait fonctionner avec PHP!! 

 
 
Version imprimable

Accueil Photographie Aviation Informatique Autres trucs Galeries d'images Liens

Copyright © 2017, Benoit Audet (www.benoitaudet.com), tous droits réservés.
Protégé par les lois du copyright des États-Unis et du Canada et par des traités internationaux.
Benoit Audet