Le Nikkor DX AF-S 17-55mm f/2.8G IF-ED
Accueil  Photographie  Mes anciens équipements  Le Nikkor DX AF-S 17-55mm f/2.8G IF-ED
Dans cette section:
Le zoom en lui-même
Qualité de construction, prise en main et apparence
Rapidité d'opération et prise de vues
La fiche technique
Une autre opinion?
Sujets connexes:
Le Nikon D700
Le Nikon D300
Le Nikon D70s
Le Nikkor DX AF-S 17-55mm f/2.8G IF-ED
La Nikon Nikkor AF-S DX VR 18-200mm f/3.5-5.6G IF-ED
La Nikon Nikkor AF-S DX 18-70mm f/3.5-4.5G IF-ED
La Nikon Nikkor AF 50mm f/1.8D
La Nikon Nikkor AF 80-200mm f/2.8D ED
La Nikon Nikkor AF 70-300mm f/4-5.6D ED
Le Nikon FE
Le Sony DSC-F717
Le flash Nikon SB-600
Les incontournables:
Le Nikon D700
Le Nikon D3S
Le Nikon D300
Jouer avec les courbes du Nikon D70/D70s
Galeries d'images
Le fameux AF-S 17-55mm f/2.8G est l'un des seuls objectifs dans la classe "DX" à avoir le rang de "pro".  Et pour cause!!  Sa sortie date de 2004, moment où le sérieux de Nikon a été démontré face au monde du numérique, avec notamment l'arrivée de nouveaux appareils reflex, etc.  À cette époque, la plupart des objectifs pro à avoir vu le jour étaient surtout conçu pour la gamme argentique couvrant le F100 et le F5, mais voilà que la motorisation AF-S était en vogue, et que le facteur multiplicateur du format APS-C (1.5X) faisait des objectifs grand-angle actuellement disponibles, très peu intéressants sur un appareil reflex numérique.  Le AF-S 17-55mm f/2.8G DX IF-ED s'est révélé la réponse à de nombreuses prières, et même au-delà!

 
Le zoom en lui-même haut
 

La boîte du AF-S 17-55mm f/2.8G DX IF-ED est comme les autres objectifs de la gamme DX: elle est dorée foncé et décorée de la vague Nikon, elle est cependant assez grosse.  Elle contient le pare-soleilde taille et de qualité supérieure HB-31, et un étuit de remisage de tissu façon suède de remisage (CL-1120) est également fourni avec l'objectif, de paire avec les traditionnels papiers d'instructions, de garantie, etc.

Ici encore, le zoom n'est plus muni d'une bague d'ouverture du diaphragme (de là le "G" devant la mention "f/2.8G" de l'ouverture maxi) et ne peut donc être ajustée que via le boîtier sur lequel il est monté.

L'objectif est constitué de 14 éléments joints en 10 groupes distincs, incluant 3 verres de type "ED" (en jaune ci-dessous, ainsi que de 3 verres asphériques (en bleu pâle ci-dessous):

 
 
Malgré l'ouverture constante de 2.8 tout au long de la plage focale, et le grand-angulaire couvert à 17mm, le zoom est relativement petit: merci au fait que le format soit "DX" et qu'il y ait présence de beaucoup d'éléments spécialisés asphériques et à réfraction extra-basse (les verres "ED").
 
Qualité de construction, prise en main et apparence haut
 

Si vous êtes habitués à la gamme DX et que, comme moi, vous avez côtoyé les AF-S 18-70mm, AF-S 18-200mm VR, et ainsi de suite, vous vous êtes donc habitués au fini plastique.  De bonne qualité, certes, mais tout de même, ce qui frappe en prenant le AF-S 17-55mm f/1.8G dans les mains la première fois, c'est le contact froid du métal: ça sent la durabilité, la qualité!  Et le poids est également en conséquence!  Bien que le 17-55mm couvre beaucoup moins en longueur focale que le AF-S 18-200mm VR, il est beaucoup plus grand que ce dernier.

Tel que mentionné un peu plus haut, le fait que le zoom soit plus grand que le 18-200mm VR tient essentiellement au fait qu'il soit ouvert de manière constante à f/2.8 maxi.  Pour couvrir une telle longueur focale en grand-angle, c'est même pratiquement incroyable qu'il soit si petit!!  Mais c'est tout de même imposant...  ...merci au fait que ce soit en format DX!  Sinon, en format FX, cet objectif aurait probablement ressemblé plutôt au nouveau AF-S 14-24mm f/2.8G ED!  Ceci dit, la première fois que je l'ai monté sur mon D300, j'ai eu un certain choc à cause de la taille (surtout avec le gros pare-soleil) et de sa taille.  C'est franchement autre chose qu'un AF-S 18-200mm VR, même si ce dernier pouvait paraître massif, surtout comparé à d'autres objectifs.

Côté finition, c'est impeccable, ici on a vraiment rien à redire.  Y a pas de doute que le marché cible est le marché des pros.  Ceci dit, le prix de l'objectif est tout de même en conséquence, même malgré le fait de la perte de popularité, avec l'arrivée du format FX chez Nikon.

Ici aussi, on a deux bagues distinctes: une pour la mise au point, et l'autre pour la longueur focale (le zoom).  Chose curieuse, contrairement à tous les autres objectifs que j'ai pu manipuler jusqu'à maintenant, la bague de zoom du AF-S 17-55mm est la plus petite des deux, et est située très proche de la monture du boîtier.  Pour être franc, c'est présentement le plus gros irritant que j'ai sur cet objectif.  Je le possède depuis quelques mois déjà, et je ne me suis toujours pas habitué à cet emplacement: la position de ma main n'y est pas naturelle, et le zoom est très difficile à manipuler, surtout dans certaines positions quand je suis près du sol.  Il aurait tellement été plus facile d'inverser les bagues...  Mais mis à part cet irritant, je n'ai rien à redire sur la prise en main et la qualité de fabrication: c'est de l'impeccable!

 
Rapidité d'opération et prise de vues haut
 

Ok, je sais que dans mes autres évaluations j'ai parlé de rapidité et de piqué exceptionnels.  Je sais.  Ceci dit, oubliez tout ce que j'ai pu dire avant...   ...le AF-S 17-55mm est tout à fait supérieur à tout ce que j'ai eu la chance d'essayer jusqu'à maintenant (sauf peut-être exception faite du AF-S 70-200mm f/2.8G VR, qui est lui aussi d'une rapidité et d'un piqué ahurissants.  Mais je ne possède pas le AF-S 70-200mm VR, à mon grand désarroi d'ailleur...)!

Comment décrire justement cet objectif?  Pas facile.  L'expérience est déroutante.  Tout d'abord, je dois admettre bien candidement que mes premiers pas avec cet objectif n'ont pas été si positifs.  Je pense que c'est dû à l'accoutumance que j'avais au AF-S 18-200mm VR...   Mais j'ai eu un peu maille à partir avec le AF-S 17-55mm.  Évidemment, il y avait la bague de zoom qui était l'irritant majeur...   Mais aussi, il faut bien le dire, pour tirer profit d'un tel objectif, il faut regarder, composer et "penser" autrement.  La focale "coupe" à 55mm, et on bénéficie d'une ouverture de 2.8.  Ensuite, le VR n'existe plus.  Bon, c'est pas si grave, puisqu'encore une fois, on a une grande ouverture, et que la focale n'est pas si longue en bout de zoom...  ...mais tout de même, ça fait un apprentissage à faire.

Ceci dit, je ne sais pas trop l'idée que je me faisais de ce zoom avant.  Je m'attendais certes à plus de piqué, mais à ce point?  Et c'est là que mon histoire d'amour avec ce zoom a débuté.  De ce fait, au début j'ai plus mis l'emphase sur ma déception de l'objectif.  J'imagine qu'on a tendance à rendre important ce qui nous dérange.  Mais en regardant de plus près mes images "non réussies" après coup, j'ai commencé à percevoir la différence...: le piqué.  Le piqué!  Mais QUEL piqué!!!  Je crois que je n'ai jamais fait l'expérience de "vrai" piqué auparavant!!

Pour être franc, après près de 6 mois d'utilisation maintenant, je tomde littéralement sur le cul encore sur certaines images!  Ce sont dans les fins détails que ça se concrétise.  Par exemple, les cheveux en bataille sont immensément définis, détachés, fins mais présents.  Sur le bord de la plage, les grains de sable mouillés sont tous là, présents, découpés et distincs les uns des autres!  Les détails "sautent" aux yeux, c'est sharp, sharp, sharp, sharp, SHARP!!  Tack-sharp!  Incroyablement net!  C'est d'une précision chirurgicale, je n'avais jamais obtenu de tels résultats avant.  Et c'est aussi sharp, peu importe la longueur focale et peu importe l'ouverture.

Un petit défaut: à très grand-angle, ça déforme.  On a un clair effet de "pin-cushion" (les 4 coins de l'image semblent s'étirer vers l'extérieur du cadre).  C'est pire quand on prend un point de vue bas, ou en contre-plongée.  Ceci dit, c'est pas catastrophique, et j'ai appris à "contourner" un peu la chose en prenant mes images autrement, mais tout de même, la distortion est visible, même plus qu'avec certains autres objectifs que j'ai déjà utilisé (comme le 18-200mm, qui était reconnu pour avoir une légère distortion à 18mm).

Outre ces points, ce que j'ai comme impression est tout de même la netteté et le piqué incroyable de cet objectif!  Et c'est suffisant pour en faire maintenant mon objectif préféré à tous points de vue!!  Je n'ai aucun regret d'être passé du AF-S 18-200mm VR au AF-S 17-55mm.  Je me suis même habitué à ne plus avoir de longues focales (même que, quand j'en utilise, je me sens un peu embêté, je me suis vraiment fait aux angles relativement grands, on dirait...)!

 
La fiche technique haut
 
Les données techniques suivantes sont celles qui caractérisent le AF-S DX 17-55mm f/2.8G IF-ED, telles que spécifiées par le fabriquant (Nikon) et ont été prises sur le site internet global des produits Nikon (Nikon Corporation Imaging Company Global Site).
Description Données
Construction de l'objectif 14 éléments en 10 groupes (dont trois verres "ED" et trois verres asphériques)
Angle de vue 79° - 28°50'
Échelle des longueurs focales 17, 20, 24, 28, 35, 45, 55mm
Diaphragme 9 lames arrondies
Minimum en ouverture f/stop 22
Distance de focus minimale 0,36m (à 35mm, donc non constant à toutes les longueurs focales)
Ratio de reproduction maximum 1/5
Contrôle du zoom Manuel, par le biais d'une bague indépendante
Capacité Macro Non
Bouton de verrouillage du focus Non
Mode Manuel/Automatique (M/A) Oui (C'est le mode autofocus, mais qui permet de corriger manuellement, sans avoir à modifier la position d'un bouton ou d'un levier...)
Commande de limitation de la plage de focus Non (c'est pratique surtout sur les très longues focales, ou sur les objectifs MACRO)
Poids (approximatif) 755g
Dimensions (approx. - à partir de la monture du boîtier) 85,5 x 110,5 mm
Capuchon avant Type "snap-on"
Pare-soleil HB-31 (inclus avec l'objectif)
Étui d'objectif CL-1120 (inclus avec l'objectif)
Collet-monture de trépied Non (ici aussi, c'est seulement pratique pour les monstres de téléobjectifs)
Taille de l'attache de filtre avant 77mm (c'est très grand!)
Échelle des distances Oui
Bague des ouvertures du diaphragme Non (de là la lettre "G" dans l'appellation)


Une autre opinion? haut
 

Évidemment, comme vous le savez (si vous avez lu mes autres sections sur la photographie...), je ne suis pas un professionnel dans le domaine, et je ne m'en approche même pas!  Je suis seulement un amateur qui aime partager ses impressions avec les autres.  Si vous cherchez des opinions autres que les miennes sur le Nikkor AF-S DX 17-55mm f/2.8G IF-ED, je cous conseille les liens suivants:

Ceci dit, vous verrez que certaines opinions divergent des miennes, notamment certains n'apprécient pas comme moi le AF-S 17-55mm f/2.8G.  Je ne remets pas en question nécessairement ces divergences, mais vous verrez que d'autres ont aussi beaucoup aimé - tout comme moi.  Je sais que ce "petit" zoom n'est pas parfait, mais il a tout de même des caractéristiques uniques, et que pour ça, ça vaut le coup (encore une fois... le PIQUÉ!!!).

Entre autres, certains n'ont pas digéré le prix demandé par Nikon.  C'est pas tout à fait faux: il était pas donné, surtout lors de sa sortie.  Ceci dit, avec la folie des capteurs plein format (Full Frame), les objectifs DX connaissent une petite baisse de popularité, et encore plus du côté des objectifs de la gamme "pro".  Donc, dans le marché de l'usagé, il y a des occasions en or qui se présentent ces jours-ci!  J'ai d'ailleurs bénéficié d'une telle occasion, et je vous encourage donc à faire de même: vous viendrez ainsi contourner l'un des principaux reproches adressés au AF-S DX 17-55mm F/2.8G IF-ED!!

 
 
Version imprimable

Accueil Photographie Aviation Informatique Autres trucs Galeries d'images Liens

Copyright © 2017, Benoit Audet (www.benoitaudet.com), tous droits réservés.
Protégé par les lois du copyright des États-Unis et du Canada et par des traités internationaux.
Benoit Audet