Le Nikkor AF-S 24-70mm f/2.8G ED
Accueil  Photographie  Mon équipement actuel  Le Nikkor AF-S 24-70mm f/2.8G ED
Dans cette section:
Pourquoi le AF-S 24-70mm f/2.8G?
Le zoom en lui-même
Qualité de construction, prise en main et apparence
Rapidité d'opération et prise de vues
Est-ce que ça vaut le coup?
Exemple d'une image à pleine ouverture
La fiche technique
Manuel du propriétaire du AF-S 24-70mm f/2.8G ED
Une autre opinion?
Sujets connexes:
Le Nikon D3S
Le Nikon D1H
Le Nikkor AF-S 24-70mm f/2.8G ED
Le Nikkor AF-S 16-35mm f/4G ED VR
Le Nikkor AF-S 70-200mm f/2.8G ED VR
Les incontournables:
Le Nikon D700
Le Nikon D3S
Le Nikon D300
Jouer avec les courbes du Nikon D70/D70s
Galeries d'images
Après un an de pur bonheur avec le AF-S DX 17-55mm f/2.8G, la tentation de me diriger vers le AF-S 24-70mm f/2.8G s'est faite très pressante, notamment alimenté par d'excellentes évaluations un peu partout sur internet, mais aussi par des amis photographes qui s'en délectaient.  J'ai donc cédé, un an après être tombé pour la série pro à f/2.8!

 
Pourquoi le AF-S 24-70mm f/2.8G? haut
 

Si j'ai tant aimé le AF-S DX 17-55mm f/2.8G, pourquoi l'avoir changé pour le fameux AF-S 24-70mm f/2.8G?  La question est légitime, et ne tient qu'à deux lettres: DX.  Au moment du changement, j'étais l'heureux propriétaire du Nikon D300, mais le AF-S 17-55mm était mon unique objectif zoom, et bien que je sois beaucoup habitué à cette plage focale, le fait d'être "limité" à 55mm dans la plus longue portion du zoom, ça me restreignait dans certaines situations.  Un deuxième objectif aurait pu être très intéressant, notamment le fameux Nikkor AF-S 70-200mm f/2.8G VR, mais je n'étais pas en mesure de me l'offrir à ce moment...

Enfin, j'ai mentionné les deux lettres "DX" comme étant la principale raison du choix que j'ai fait, même si j'étais encore avec le D300, parce que Nikon venait de sortir son fameux Nikon D700, et ça laissait entrevoir l'avenir rapproché dans le section "pro / amateur avancé" vers lequel Nikon nous dirige, et sans se cantonner directement du côté des capteurs FX, de posséder des objectifs capables de fonctionner dans les deux mondes est un avantage indéniable...   Oui, les objectifs DX sont fonctionnels sur les boîtiers FX, mais au prix de l'amputation de l'image (par exemple, sur le D700, en mode FX vous captez une image à 12 mégapixels, alors qu'en mode DX, vous descendez à 5.1 mégapixels...    ...l'objectif DX peut toutefois être utilisé en mode FX aussi, mais un fort vignettage apparaît alors dans l'image).

Ceci dit, l'attrait d'étendre la plage focale de 55mm à 70mm était aussi très séduisant, d'autant plus que je venais de faire l'acquisition d'un magnifique exemplaire usagé du zoom Nikkor AF-S DX 12-24mm f/4G IF-ED, ce qui faisait qu'en plus d'être "limité" à 55mm avec le AF-S DX 17-55mm f/2.8G, j'avais une couverture en double-usage entre 17mm et 24mm.  En remplaçant le AF-S 17-55mm par le AF-S 24-70mm, je m'offrais la polyvalence en terme de longueurs focales, et aussi en terme de type de capteurs potentiels (DX et FX).  Ce sont les raisons qui ont motivé le changement.

 
Le zoom en lui-même haut
 

Dans sa boîte d'origine, le AF-S 24-70mm f/2.8G est fourni avec le pare-soleil de très belle qualité à bayonnette, le HB-40, de même qu'un étuit semi-rigide de nylon de facture coussiné, le CL-M3.  Probablement dû à l'étuit semi-rigide, la boîte est relativement imposante, notamment en ce qui concerne le "tour de taille".  Le tout est accompagné des papiers standards de garantie, etc.

Comme tous les nouveaux objectifs produits par Nikon, il n'y a plus de bague d'ouverture, mais ce n'est plus vraiment un critère ces jours-ci: ils sont *tous* comme ça maintenant, même les objectifs des autres marques, telles que Sigma, etc.

L'imposant zoom standard est composé de 15 éléments en 11 groupes, comportant trois éléments ED, trois lentilles asphériques et un revêtement de type couche Nano Crystal:

 
 
Cette fois-ci, contrairement au AF-S DX 17-55mm f/2.8G, il s'agit d'un objectif FX et donc le volume physique occupé par le zoom est plus grand, et le poids supérieur.  Heureusement, il ne s'agit pas d'un 17-55mm en mode FX, parce qu'il serait un monstre, assurément!  Somme toute, une belle pièce d'ingénierie!
 
Qualité de construction, prise en main et apparence haut
 

C'est indéniablement un truc "pro".  Le fini est impeccable, c'est lourd et métallique, ça "pèse" la qualité!  Je ne m'étendrai pas sur ces aspects physiques, les zooms de ce type chez Nikon, qui ont le grade "pro" on tous cet aspect, et celui-ci ne déroge pas.

Un point qui peut surprendre, il opte pour le même mode de fonctionnement que le AF-S DX 17-55mm f/2.8G concernant l'extension du bâtit pour le zoom entre les plages focales: le "tube" s'étent vers l'extérieur aux extrémités focales (à 24mm il est à pleine extension externe, de même qu'à 70mm, où il est cependant un peu moins extensionné...), et sa position la plus "interne" est obtenue lorsque le zoom est à la position 50mm:

 
L'extension du bâtit à 24mm, la position rétractée à 50mm, et l'extension du bâtit à 70mm.
 
Le pare-soleil est attaché juste avant la portion d'extension du bâtit, de sorte que peu importe la position focale du zoom, le pare-soleil demeure au même endroit.

Contrairement au AF-S 17-55mm f/2.8G, la bague de zoom est beaucoup plus grande.  De sorte que, bien qu'également positionnée près du boîtier, à cause de sa taille, elle est très agréable et facile à manipuler!  Ah!  Enfin!  

 
Rapidité d'opération et prise de vues haut
 

Côté rapidité, c'est un zoom AF-S de Nikon, donc motorisé avec la dernière technologie SWM (Silent Wave Motor), c'est donc très rapide.  Mais de manière un peu surprenante, j'étais habitué au AF-S 17-55mm f/2.8G, et j'ai trouvé que ce dernier était en définitive plus rapide que le AF-S 24-70mm f/2.8G.  En fait, de tous mes objectifs actuels motorisés, je pense ne pas me tromper en disant que mon exemplaire du AF-S 24-70mm f/2.8G est le plus lent.

En plus, il lui arrive de patiner un peu lorsque je sollicite l'autofocus...   C'est pas souvent un problème, mais quand même.  Et en mode AF-C (servo continu), il lui arrive de ne pas suivre...  ...il me faut resolliciter l'autofocus pour le réveiller...   J'ai aussi eu à l'occasion des moments où tout l'objectif semble mort du côté de l'autofocus: aucune réaction de l'autofocus lorsque sollicité.  La seule façon de remettre en marche, c'est de fermer le boîtier, d'enlever l'objectif et de le remettre, et de réactiver le boîtier.  Ça m'est arrivé environ 2 ou 3 fois depuis l'achat (soit un peu plus d'un an et demi maintenant).

Avec de l'adaptation et de l'habitude, on s'y fait très bien, et le piqué superbe de ce monstre de netteté fait tout oublier le reste!  :-)  De ce fait, il est sharp, pas à peu près.  Que ce soit en studio (avec le diaph fermé pas mal) ou en lumière ambiante, il livre la marchandise, il est superbe!  C'est tout à fait génial pour du portrait.  Pour mon usage, c'est mon objectif "passe-partout", je l'utilise au moins à 60% du temps, si ce n'est pas plus!  Si je n'ai qu'un objectif à emporter, c'est celui-là à coup sûr (à moins d'un usage particulier prévu...).  Je suis parti en voyage à la fin 2009 en Europe et en Afrique, et ça a été mon unique objectif (avec le Nikon D700).

J'ai lu certaines plaintes sur Internet concernant le manque de netteté dans les coins, mais pour être franc, je n'ai pas vraiment noté ce problème (ce serait surtout visible à pleine ouverture - f/2.8 - et à des longueurs focales proches de 24mm).  Côté distortion, c'est tout de même un grand-angle...   Sur un appareil au format DX - comme les D90, D300, D300S, D7000, etc. - je doute fort que la distortion soit majeure...   Sur un boîtier FX, elle est évidemment plus apparente aux longueurs proches de 24mm, mais c'est tout de même très viable.  Personnellement, à part pour des photos architecturales, je n'ai pas eu à m'en plaindre à date.  Et puis, la déformation du grand-angle, ce n'est pas un défaut, mais bien une propriété optique...   ...aux uns, ça déplaira, mais aux autres, ça pourra être un outil artistique intéressant!  Perso, j'aime bien!  Chacun ses goûts!

 
Est-ce que ça vaut le coup? haut
 

Tout est toujours une question de besoins et de budget (évidemment!).  Personnellement, quand je suis passé du AF-S 17-55mm f/2.8G au AF-S 24-70mm f/2.8G, j'étais encore avec le D300, et j'ai tout d'abord été un peu déçu.  Somme toute j'avais perdu un peu de polyvalence, parce qu'en emportant ce seul objectif pour une promenade (par exemple), j'allongeais ainsi de 55mm à 70mm du côté téléphoto, mais du côté grand-angle, je passais de 17mm à 24mm (non négligeable sur format DX!)...   ...donc si vous êtes sur le format DX et n'avez pas d'autre grand-angulaire, vous allez souffrir de cette perte.

Mais en passant du côté des boîtiers FX (avec le D700, notamment), j'ai alors vendu mon AF-S DX 12-24mm f/4G, et le AF-S 24-70mm est devenu mon seul objectif du moment.  Côté grand-angle, j'étais OK, mais j'ai aussi trouvé que d'être "limité" à 70mm en FX, c'est très court (55mm en DX équivaut à 82.5mm, alors que 70mm en DX équivaut à 105mm...   ...de tomber à un "vrai 70mm", ça réduit le potentiel...).  M'enfin, quel bel excuse pour se procurer d'autres objectifs!!!  ;-)

Ceci dit, si vous avez le budget, que vous êtes en FX (ou prévoyez passer de ce côté bientôt), que vous faites beaucoup de portraits en lumière ambiante, que vous adorez le piqué, c'est pas un objectif à dédaigner.  Personnellement, je pense bien qu'il demeurera mon "standard" pour un bon moment.  Oui, je sais, j'ai "galéré" un peu dans les dernières années, mais je pense que là ça y est pour un moment.

 
Exemple d'une image à pleine ouverture haut
 
J'aime toujours avoir un aperçu de ce que peux donner un objectif, même si le test n'est jamais scientifique...   Voici donc une image que j'ai prise à mains levées, à peine un jour ou deux après avoir acheté le AF-S 24-70mm f/2.8G.  L'habitude n'y était pas, évidemment...   L'image a été faite avec le D300, à 200 ISO, à f/2.8 et à 50mm:
 
 
et voici deux images "crop" à 100%, pour vous permettre de mieux juger de la netteté (aucune retouche sur ces images, aucune application de netteté, etc.):
 
(Premier crop à 100% dans les cheveux)
 
(Deuxième crop à 100%, sur l'oeil de gauche sur la photo principale...)
 
En bref, c'est extrêmement net, "tack sharp", et ce à toutes les ouvertures!!  
 
La fiche technique haut
 

Les données techniques suivantes sont celles qui caractérisent le AF-S 24-70mm f/2.8G ED, telles que spécifiées par le fabriquant (Nikon) et ont été prises sur le site internet global des produits Nikon.

Description Données
Longueurs focales de 24mm à 70mm
Construction de l'objectif 15 éléments en 11 groupes (dont 3 verres ED, 3 lentilles asphériques et un élément avec traitement Nano Crystal)
Angle de vue 84° - 34°20’ (61° - 22°50’ avec un boîtier DX)
Maximum en ouverture f/stop 2.8
Minimum en ouverture f/stop 22
Distance minimale de mise au point (MAP) 0.38 mètre (1.2 pied) - avec longueur focale de 35 à 50mm
Ratio de reproduction maximal 1/3.7
Diaphragme 9 lames arrondies
Taille de l'attache du filtre avant 77mm (semble être le nouveau standard chez Nikon)
Mise au point Interne (IF), autofocus motorisé (moteur SWM) et focus manuel
Taille (diamètre X longueur) Approximativement 83mm X 133mm (3.3 pouces X 5.2 pouces)
Poids Approximativement 900 grammes (31.7 oz.)
Pare-soleil HB-40 (fourni avec l'objectif)
Étui d'objectif CL-M3 (fourni avec l'objectif)


Manuel du propriétaire du AF-S 24-70mm f/2.8G ED haut
 
manuel_AFS_24-70mm_fr.pdf
Les manuels du propriétaire des objectifs Nikon sont publiés dans avec toutes les langues supportées par Nikon.  J'ai volontairement élagué les langues autres que le français dans le fichier que je vous propose ici.  Il est ainsi moins lourd à télécharger et, évidemment, à la consulation également (taille du fichier: 655 Ko.)!
Une autre opinion? haut
 

Comme vous le savez, je ne me considère pas comme étant un pro, et je ne fais pas de tests "scientifiques" avec mon équipement.  Je donne ici mes impressions du point de vue d'un simple utilisateur passionné, et c'est donc très "personnel".  Je ne compare pas non plus avec les objectifs de la concurrence, et pas nécessairement non plus avec les autres alternatives comparables, tant chez Nikon qu'ailleurs...  Alors si vous désirez avoir un autre avis sur le Nikkor AF-S 24-70mm f/2.8G ED, et notamment des tests techniques plus "précis" et poussés, voici quelques références que je vous propose:

 
 
Version imprimable

Accueil Photographie Aviation Informatique Autres trucs Galeries d'images Liens Pour me joindre

Copyright © 2017, Benoit Audet (www.benoitaudet.com), tous droits réservés.
Protégé par les lois du copyright des États-Unis et du Canada et par des traités internationaux.
Benoit Audet