Le Nikkor AF-S 16-35mm f/4G ED VR
Accueil  Photographie  Mon équipement actuel  Le Nikkor AF-S 16-35mm f/4G ED VR
Dans cette section:
Le choix du AF-S 16-35mm f/4G VR
Le zoom en lui-même
Qualité de construction, prise en main et apparence
Sujets connexes:
Le Nikon D3S
Le Nikon D1H
Le Nikkor AF-S 24-70mm f/2.8G ED
Le Nikkor AF-S 16-35mm f/4G ED VR
Le Nikkor AF-S 70-200mm f/2.8G ED VR
Les incontournables:
Le Nikon D700
Le Nikon D3S
Le Nikon D300
Jouer avec les courbes du Nikon D70/D70s
Galeries d'images
Le passage au format FX m'avait laissé un trou béant en dessous de 24mm, avec la disparition du AF-S DX 12-24mm f/4G.  La seule alternative intéressante consistait en l'extravagant AF-S 14-24mm f/2.8G ED, un oeil gigantesque et bombé, qui n'a d'égal à sa beauté que son prix assez rédhibitoire.  Quand le AF-S 16-35mm f/4G ED VR a été annoncé, c'est l'équivalent du AF-S 12-24mm f/4G ED qui est apparu pour le monde FX, et je me suis laissé convaincre!

 
Le choix du AF-S 16-35mm f/4G VR haut
 

En fait, du temps de mon D300, j'ai eu le Nikkor AF-S 12-24mm f/4G, qui s'est révélé somme toute très intéressant comme objectif (ultra) grand-angle, et même s'il ne s'agit pas de la plage focale la plus souvent utilisée, il s'avère très intéressante pour un tas de trucs, notamment pour des paysages, ou en voyage, des intérieurs d'édifice, etc.  Donc, suite à mon passage au D700 et au format FX, j'ai vendu le AF-S 12-24mm f/4G, et je me suis contenté du AF-S 24-70mm f/2.8G sans demander mon reste.

Et comme je le mentionnais ci-haut, la seule alternative intéressante demeurait le AF-S 14-24mm f/2.8G, mais au prix de ce dernier, faut être certain de vouloir s'en servir!  Je n'en étais pas si certain, d'autant que l'usage que j'ai d'un ultra grand-angle est relativement peu fréquent.  Mais quand le AF-S 16-35mm f/4G VR a été annoncé, le prix et l'attrait de ce dernier se sont montrés très tentants!

 
Le zoom en lui-même haut
 

Comparé à d'autres zooms de calibre pro, le AF-S 16-35mm f/4G VR vient dans une boîte plutôt efflanquée, haute et mince.  Le zoom vient équipé du pare-soleil tout simplet HB-23, qui est le même qui équipe les AF-S DX 12-24mm f/4G, AF-S 10-24mm f/3.5-4.5G, et (si je ne me trompe pas) AF-S 17-35mm f/2.8G ED (et probablement plusieurs autres zooms grands-angles chez Nikon, comme le AF 18-35mm, etc.).  Un étui en (simili) suède flexible CL-1120.  Encore ici, ça vient avec les habituels papiers de garantie et un sympathique petit livret du propriétaire.

Pas de bague des ouvertures encore ici - ce qui est maintenant le standard, il est assez effilé lui aussi (tout comme sa boîte) et a une forme qui s'apparente légèrement à celle du AF-S 24-70mm f/2.8G ED.

Cet ultra grand-angle pour le format FX est composé de 17 éléments joints en 12 groupes, incluant deux éléments ED, trois éléments asphériques et un élément avec revêtement Nano Crystal:

 
 
Bien que couvrant sensiblement le même étendu approximatif que le AF-S DX 12-24mm f/4G, puisqu'il s'agit d'un objectif destiné au monde du format FX, il est plus volumineux, bien que pas nécessairement plus lourd d'aspect.
 
Qualité de construction, prise en main et apparence haut
 

Malgré le fait que le AF-S 16-35mm f/4G VR possède l'anneau doré sur le pourtour extérieur de son barillet - ce qui indique notamment le grade "professionnel" d'un objectif de haute qualité chez Nikon - l'aspect de ce zoom n'est pas aussi ferme et solide que les autres objectifs portant ce même anneau doré.  De ce fait, il est indéniablement de facture plastique.  La présence d'un étui souple en simili suède, de même qu'un pare-soleil en petit plastique, renforce cette sensation.

Son poids est aussi en conséquence du matériau...   Il est notablement moins lourd que le AF-S 24-70mm f/2.8G ED, par exemple.  Ceci étant dit, il est tout de même d'une construction de qualité, et le fini est très bien.  Mais ce n'est pas du même aspect qu'un "vrai" objectif "pro".  Il ne fallait pas trop pâlir le AF-S 14-24mm f/2.8G non plus!

Ceci dit, une fois "chaussé" sur le boîtier, il tombe naturellement dans la main, il est très bien dimensionné, les bagues de zoom et de mise au point sont très bien positionnées et s'opèrent à merveille (bien que je ne me rappelle pas avoir déjà utilisé volontairement la bague de mise au point...).

Le petit pare-soleil HB-23 fait un peu ridicule sur le bâtit du AF-S 16-35mm f/4G VR, et je doute de sa réelle utilité.  Mais bon, il y est et s'il peut être un peu utlle, alors pourquoi ne pas l'utiliser?

 
 
Version imprimable

Accueil Photographie Aviation Informatique Autres trucs Galeries d'images Liens Pour me joindre

Copyright © 2017, Benoit Audet (www.benoitaudet.com), tous droits réservés.
Protégé par les lois du copyright des États-Unis et du Canada et par des traités internationaux.
Benoit Audet